Pochette Lost In Heaven octobre 06

DIRTY HANDS « Lost In Heaven »

A découvrir sur :

Spotify : http://bit.ly/1EY8Q7E
Deezer : http://bit.ly/18VRl9U
Google Play : http://bit.ly/1MGBMlL
Amazon : http://amzn.to/1HWQPVN
iTunes : http://apple.co/1BLWLyG

Enregistré par Christophe Sourice au Beaumont Street Studio à Huddersfield  en Juillet 1990 et sorti sur le label angevin Black & Noir fin 1990, « Lost In Heaven » est le premier album des DIRTY HANDS.

« Dire que l’album des DIRTY HANDS se grave dans les mémoires à la première écoute relève du mensonge. des titres comme « Fixed On A Line », « You », « Troubles Time », « Welcome To Poland » ou « Lost In Heaven » (moment le plus fort du LP) méritent plusieurs approches avant de les apprécier à leur juste valeur. Leurs particularités résident dans la variation des rythmes syncopés de la batterie, dans cette basse pesante et pénétrante, dans ces guitares aux gammes et aux accords malsains, sans parler des choeurs ténébreux de Bouchon et du chant halluciné de Gilles qui, par la force des choses s’est acoquiné d’une guitare. des morceaux comme « Wanna Be » ou « Hunter’s Dance », le plus beau morceau de l’album, s’envolent sur le balancé d’une rythmique simple et efficace, sur des guitares qui s’entrecroisent et sur un chant et des choeurs on ne peut plus mélodieux. Un titre carton « Money’s Back » qui, en introduisant la galette, vous assoit pour écouter le reste. Avec « In My Mind », le morceau le plus rock, on ne peut s’empêcher de penser au plus classique des NOODLES. La production de Christophe Sourice a gagné en précision et en efficacité, notamment sur le mixage basse-batterie. Enregistré dans la banlieue de Manchester « Lost In Heaven » est un LP fort recommandable comme peuvent l’être les DIRTY HANDS qui sont uniques et incomparables. »
Jean-Jacques DIDIER, Fanzine Wake-Up 1991.