Shredded Ermines « Fall Souls »

Amazon : http://amzn.to/24DGsBY
iTunes : http://apple.co/1rA9y6Z
Deezer : http://bit.ly/1NmVx6F
Google Play : http://bit.ly/1rD8jUl
Spotify : http://bit.ly/1TNw8Ci

Les Shredded Ermines qui tenaient, dignes, la rampe d’une modération pop et soft avec leur premier album Lonely Journey sorti en 1987 des studios Le Chalet à Bordeaux, fief du Kid Pharaon, avaient promis un deuxième plus dur et Stéphane (le chanteur-guitariste — ndr) avait rajouté à l’époque : « Il aura de toutes façons les couleurs de nos aspirations du moment. »

Enregistré à Bruxelles, ville d’eau, Fall Souls n’est pas plus dur et porte en lui les couleurs de l’automne, où plus pure est la chute. Ça balance, sinueux et changeant entre ambiance « live » et arrangement précis, loin de l’environnement technique qui avait prévalu pour « Lonely Journey ».

Avec Gilles Martin aux manettes, grand commandeur de Tuxedomoon, Durutti Column, Minimal Compact et bien d’autres, voilà un ouvrage discographique balancé comme un cri, qui nous restitue enfin toute l’émotion des Ermines sur scène. Nature.

Parmi les onze titres beaucoup de morceaux joués et rejoués qui n’avaient pas eu l’honneur d’être gravés sur le maxi. Pas envie, pas prêts, pas bons…

A Bruxelles, dans une ambiance propice à la nostalgie, les Ermines ont fait dans l’arrière saison et comme l’inspiration leur débordait encore, ils se sont laissés aller à leur penchant, celui d’un romantisme exacerbé, déchiré. Le résultat est un album digne de ce nom, ramassé et dense avec des morceaux délicieusement relevés du violon, du piano, de l’orgue et de la folie de Blane Raininger, une autre figure mythique du rock des années 80 (membre de Tuxedomoon notamment — ndr). »

— A. Ha, 1989

Shredded Ermines

Tracklisting « Fall Souls »
01- Down Down
02- Dream Of You
03- Colour Me Red
04- In Vain
05- Cochise
06- Heaven In Hell
07- Pure Blue
08- Hours On Hours
09- Feud
10- Prey
11- Johnnie Johnny

Originally released by Closer Records in 1988.

Thierry : Drums / B. Vocals
Bruno : Bass / B. Vocals
Stéphane : Lead Vocals / Guitars
Erik : Guitars

Shredded Ermines flyers concerts

Extraits de chroniques de l’époque

« Comme une friche infuse entre le psyché de forme et le rock tendre de fond, entre Robyn Hitchcock et Love, entre les Moffs et Game Theory pour les intimes. (…) Un disque hautement justifiable donc, garant d’une tradition, porteur d’un germe tonique et décidé. »
— Jean-Luc Manet, Best magazine.

« D’une envergure tridimensionnelle, c’est un échappatoire qui plonge les Shredded Ermines dans l’univers rare et dière d’une production méticuleuse, soignée, professionnelle. Sans s’encombrer d’effets poseurs et édifiant, Fall Souls propose un amalgame d’idées riches tant par leur diversité que par leur peinture insolite. » — The Brain, Wake Up fanzine #5 (hiver 1990)

« La pochette, somptueuse, traduit parfaitement l’atmosphère du disque : mélancolie, nostalgie… Les Shredded Ermines ne déçoivent pas après leur très prometteur premier maxi. Ils ont un style. Le reste dépend exclusivement de votre sensibilité. » — Ph. Verdier, La Rumeur n°3, décembre 1990.