mai 30

Étiquettes

ZERO GAIN « Empires Have No Borders, They Have Fronts »

Après deux albums (Slow Thinking en 2014, Another Soundtrack to the social War… en 2017), un split LP partagé par le groupe lyonnais Torino (Pure Panther Piss, en 2015) et un EP (Going Nowhere, en 2018) les neuf années précédentes, les Stéphanois de Zero Gain remettent enfin le couvert en 2023 !

Comme on ne change pas une équipe qui loose, la recette est grosso-merdo la même que d’habitude : du punk-rock ni rétro/vintage, ni post-machin, empruntant autant à 45 ans de punk qu’à leurs groupes précédents (Perfect Cousins, Protex Blue, Spit, Boxing Elena, etc). Du punk-rock d’aujourd’hui, pour aujourd’hui, pas la peine de dégainer 25 références. Le seul véritable changement, c’est que ce coup-ci ils ont enregistré dans leur local de répètes, avec le guitariste derrière la console se galérant avec les branchements et les micros défectueux entre deux verres (bien mérités) de Côtes-du-Rhône. Un week-end pour les guitares-basse-batterie, une aprèm’ pour le chant. D.I.Y.

Comme précédemment, donc, les guitares rock’n’roll se disputent le bout de gras avec les mélodies et une agression instinctive portée par la section rythmique. Les paroles, elles, s’appliquent à filer quelques coups de latte à une société de classes de plus en plus dégueulasse ainsi qu’à l’hypocrisie du monde digital ; sans se faire beaucoup d’illusions pour autant.

La pochette a été réalisée par Johannes van de Weert, pionnier de la scène punk néerlandaise des seventies (Rondos, The Ex) et dessinateur du légendaire Red Rat.
Le disque sort grâce à une coproduction entre cinq labels, que des labels de bons gars (et de bon goût, assurément).

Zero Gain n’est toujours pas sur Facebook, ni sur Instagram (d’ailleurs, je ne suis même pas certain qu’ils aient tous le téléphone). Zero Gain ne fera pas de chanson sur la descente aux enfers de l’A.S.S.E., promis-juré (même si ça aurait pu être marrant). Zero Gain attends patiemment la destruction inéluctable de la société spectaculaire-marchande, et s’est d’ailleurs acheté un siège de camping pliable pour le faire sans avoir mal au fondement (et un litre de Ricard… et un bob siglé de la même marque au cas où le soleil tape un peu trop).

Lo sballo continua ! – Destroy the entertainment ! – K.O. K.O. !


ZERO GAIN
« Empires Have No Borders, They Have Fronts »
Twenty Something, NS115LP — sortie imminente !
Co-production avec Bad Health, Tranzophobia, La Tête Dans le Guidon, Senseless Acts Of Anger

Tracklisting:
Face A
01 Alone
02 Fake It’ Till You Make It
03 Break-Room Big Mouth
04 The Enemy Within
05 Are We A Dying Breed ?
06 Any Further
Face B
01 Class Enemy
02 Only The Conservatives Do Not Dream
03 No Compromise
04 Punk Theory Party Line
05 Is That Way It Supposed To Be ?

Écouter Empires Have No Borders, They Have Fronts
Acheter Empires Have No Borders, They Have Fronts (LP Vinyle uniquement)
Plus d’info sur Zero Gain