THE CHASMBRATS

THE CHASMBRATS est un trio de rock garage français et anglophone de la fin des 80’s. Basé à Nevers, il a sorti un disque en 1989 chez Closer Records, le label de référence du genre.
Pogo (batterie/chœurs), ex-Saint Vehme, et Silvère (basse/chœurs), ex-The White Cities, rencontrent Johnny (guitare/chant) et font leurs premières répétitions en septembre 1987.  Le répertoire nerveux, brut, efficace, se met rapidement en place et l’impact scénique du groupe lui permet très vite d’être demandé sur scène.
Sur la foi de la première démo et des premiers concerts, des contacts sont pris début 1989 avec Spliff Records, le label basé à Clermont-Ferrand (Real Cool Killers, Kambrones…) mais c’est Closer Records, le mythique label du Havre (Les Thugs, New Christs, Fixed Up, Kid Pharaon, Shredded Ermines…), qui signe le groupe par l’intermédiaire de Stéphane Saunier, son directeur artistique (ex-manager de Fixed Up). Stéphane produira lui-même le disque au Arpège Enter Studio de Nantes.
Ainsi, du Festival Nevers à Vif aux sélections du Printemps de Bourges remportées haut la main, en passant par des concerts à Barcelone comme à Berlin ou en première partie des Thugs, de Chihuahua, des Shériff, des Shredded Ermines, des Backsliders, des Flying Badgers, des Rats, des Tambours du Bronx, etc, The Chasmbrats auront mis toute leur énergie.

Le disque Just For You sort en décembre 1989 chez Closer Records, sous la référence CL1299.

Parallèlement, Pogo et Silvère, membres fondateurs des Tambours du Bronx, ont très vite invité Johnny à les y rejoindre. Ensemble, ils ont activement participé, de 1987 à 1995, à la première période de la formation ainsi qu’aux trois premiers albums : Ça Sonne Pas Beau, un Bidon?! (1989), Monostress 225L (1991) et Grand Mix (1992). Si Pogo et Silvère quittent les Tambours fin 1995, Johnny y restera jusqu’en 2008.

The Chasmbrats cesseront, eux, leurs activités en 1990.

The Chasmbrats
Après l’histoire du trio  — et en dehors de celle avec Les Tambours du Bronx —, Pogo, Johnny et Silvère ont monté d’autres groupes comme Circus Of Sour, Orchids’n’Bones, Punishment Park ou Münch.
Ainsi, Pogo a sorti un album posthume des Punishment Park en 2010 (avec Manu, le futur Da Silva, et Stéphane Hermlyn, ex-Shredded Ermines et futur Hope). Il est maintenant un des piliers de MetaloVoice, la troupe de spectacle de rue, et a aussi un one-man-band nommé Pogo Bongo. En 2015, Pogo intègre le projet folk-rock Yellow Town qui devient ainsi un duo (CD « Hidden In The Mountain »).
Johnny a joué un temps dans Circus of Sour avec Pogo sans laisser de trace discographique, a tourné avec Les Tambours du Bronx jusqu’en 2008 et joué sur les albums Silence (1999), Live 2001, Stereostress (2003) et Live 2006 (en CD et en DVD).
Silvère a sorti un titre sur la compilation Smash It Up! avec les Orchids’n’Bones en 1991, une demi douzaine de titres sur différentes compilations avec le groupe Münch entre 1997 et 1999 ainsi qu’un titre expérimental en solo pour le label suisse Noise Product/Bruit(s) en 1998. Il a aussi participé en 1997 à Project M-13, le quatrième album de Milk Cult, le groupe californien, side-project de Steel Pole Bath Tub, ainsi qu’en 2008, à l’enregistrement, avec Stéphane Hermlyn, de Ubu über Alles, l’album avorté de Spam, le groupe du journaliste/écrivain Arnaud Viviant.

En 2014, les labels Pop The Balloon et Closer Records ont ressorti chacun un titre de The Chasmbrats sur Livin’ Underground et Eyes On You, Vol. 2 leurs compilations respectives.

L’intégralité des titres retrouvés de The Chasmbrats, y compris les démos inédites, sont désormais disponibles sur le label en ligne Nineteen Something.

Contact : www.facebook.com/chasmbrats